top of page

Seollal, le nouvel an coréen

Dernière mise à jour : 10 août 2023

Cette semaine, le 1er février 2022 était le nouvel an lunaire. En coréen, nous l’appelons Seollal (설날 ). Un jour férié national important pour tous les asiatiques qui utilisent le calendrier lunaire. Connaissez-vous cette fête ?






Qu’est-ce que signifie Seollal ?

Seollal apparenté au premier jour dans l’entrée du calendrier lunaire est un jour férié fêté sur trois jours, la veille, le jour de Seollal et le lendemain. Cette fête est une célébration des ancêtres et implique de nombreuses règles à propos de la nourriture, de la disposition sur la table des ancêtres et des salutations.


Seollal n’est pas seulement pour les ancêtres décédés mais aussi pour nos aînés dans le monde des vivants.





Comment se passe le Seollal en Corée du Sud ?

Ce que peu de personnes savent c’est que Seollal demande énormément de préparations. En ce jour, toute la famille se réunit et nous accueillons aussi les ancêtres qui viendront manger ce que nous allons leur offrir.


La veille de Seollal


Alors la veille du nouvel an, les femmes de la famille cuisinent sans relâche pour toute la famille et les ancêtres. Les hommes se reposent et parlent entre eux ou parfois aident les femmes à tout préparer.

Le jour de Seollal, levés aux aurores, la famille va installer un paravent, une table et autres ustensiles utiles pour la cérémonie d’offrandes. Des nourritures seront posées de manière méthodique sur la table.


Le jour de Seollal


Le jour même du Seollal, nous commençons par la cérémonie pour les ancêtres, le Charye (차례). Pour cette cérémonie, la famille place sur une table basse en bois prévue à cet effet des nourritures qu’ils vont offrir en offrande pour la paix de l’esprit et une bonne santé dans l’au-delà de leurs ancêtres et aussi pour la prospérité de la famille.





Au fond de la table, nous disposons un Sinwi, là où les noms des ancêtres sont écrits, des chandeliers avec des bougies blanches. Il y a parfois des photos des ancêtres aussi.

Ensuite, nous devons mettre les nourritures mais pas n’importe comment. Il y a un certain équilibre à entretenir.

Vous pouvez constater en bas à gauche de la photo, une petite figure avec des mots comme 복(Nord), 동(Est), 남(Sud) et 서(Ouest). Cette tablée est donc organisée sur un équilibre des directions qui énonce un schéma précis.


Il y a donc plusieurs lignes de nourritures :


La première ligne du fond est composé du Sinwi au milieu, et de part et d’autre, un verre d’alcool, un bol de soupe ou Tteokkuk, et à côté du Sinwi, un bol vide avec les baguettes et cuillères des ancêtres pour qu’ils puissent manger.


La deuxième ligne, dans l’ordre, 국수(soupe de nouilles), 육적(place à base de porc), 소적(plat à base de boeuf), 어적(plat à base de poisson) et 떡(gâteaux de riz).


La troisième rangée de nourriture est consacrée aux soupes des mêmes composants de la deuxième ligne : une de porc, une de bœuf et une de poisson. Et de chaque part et d’autre de cette rangée de nourriture, vous pouvez voir deux chandeliers avec des bougies blanches.


La quatrième ligne est composé du 포 (poisson séché), 나물(différents types de racines ou herbes en accompagnement), 간장(sauce soja), 침채(Sorte de kimchi), 해(racine) et 식혜(boisson à base de riz).


La ligne tout devant est pour les fruits (과일) mais ils sont disposés de manière très précise.


Le déroulement de la cérémonie





Après avoir organisé la table de toutes ces nourritures, un processus bien spécifique se met en place. Les femmes restent généralement en retrait pendant que les hommes procèdent aux respects.


  1. Le premier fils de la famille le plus âgé allume l’encens puis salue.

  2. On verse dans un verre spécial du vin de riz. Il tourne trois fois autour de l’encens puis le verse dans un bol prévu à cet effet en trois fois également.

  3. Tout le monde salue ensemble.

  4. Puis l’opération se répète et on déplace les baguettes et la cuillère sur les aliments pour que les ancêtres mangent.

  5. A la fin de la cérémonie, on prend le Sinwi(신위) où sont écrits les noms des ancêtres qui ont été invités à manger et on va les accompagner pour qu’ils partent dans l’au-delà à nouveau, on ouvre la porte et on brûle le papier du sinwi.


Pour mieux visualiser le processus vous pouvez également regarder cette vidéo (même si ce sera expliqué en Coréen vous pourrez mieux comprendre ce que je viens de vous expliquer mais en images!)





Après la cérémonie


C'est le moment préféré des jeunes. Recevoir les étrennes est un moment de partage et de bonheur. Les enfants saluent donc leurs aînés et reçoivent une enveloppe avec un peu d'argent.


Nous mangeons aussi en famille les nourritures préparées et nous regardons la télévision ou faisons des jeux ensemble. C'est un moment festif et familial.


@ LEE NANA

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page