top of page

L'étiquette d'un repas coréen

Dernière mise à jour : 10 août 2023

Comme dans toute culture, tout pays et peuple, la nourriture implique un processus de règles différentes. C'est ainsi que parfois les étrangers peuvent connaître des impaires en ne connaissant pas l'étiquette de tel ou tel pays. Ne pas connaître n'est pas grave, mais connaître c'est se permettre d'échanger avec les locaux, de vivre une expérience culturelle pleinement. Et si nous apprenions quelques rudiments ?





La nourriture coréenne


Vous en connaissez beaucoup grâce à l'expansion des dramas et cela est une chance. Nous n'avons pas souvent la chance d'en voir autant dans d'autres pays. Cependant en Corée du Sud, la nourriture a une place centrale et en devient un acteur omniprésent dans les séries et les films. La nourriture est surtout celle qui réunit la famille, les amis, les collègues et qui permet le contact, le partage et l'échange.





Souvent privé de riz, le petit peuple coréen devait fréquemment allerc hercher des herbes, des racines, des plantes dans les montagnes pour se nourrir. Le gibier également restait une nourriture phare pour la haute aristocratie. Les coréens marinaient leur nourriture, les légumes ce qui donna naissance à toutes sortes de kimchi (chou, concombre, poireau, radis, etc) et les enterraient dans la terre pour les garder longtemps au frais.


La nourriture coréenne est vaste et diverse. Nous ne pourrons pas en faire la présentation de tous les plats. C'est pour cela que l'expérience d'un repas coréen est bien plus riche culturellement et la chance d'en cuisiner est un moment de partage et de connaissance.


C'est pour cela que les cours de cuisine coréenne vous sont proposés cette année n'hésitez pas à aller voir notre page concernant cette activité.


La table coréenne


La disposition de la table coréenne se fait selon des règles spécifiques. Dans cet article, nous allons vous en développer quelques-unes.


  • Table appelé Soban (소반)

Avant le vingtième siècle, elle était exclusivement utilisée par les hommes. Les femmes et les enfants mangeaient à un endroit et moment différents. Cette petite table faisait la taille d'un plateau et suffisait à subvenir aux besoins d'une personne.



  • Les accompagnements appelés banchan (반찬)

Les accompagnements (kimchi, etc) étaient souvent mis dans des petits coupelles et toujours placés devant et au centre de la table. Aujourd'hui l'emplacement a changé et ils demeurent autour d'un plat principal de viande ou une soupe que tout le monde se partage. L'harmonie était de mise à l'époque, les couleurs, les textures, les goûts résultés de la théorie des cinq éléments (오방오행). Aujourd'hui encore, la nourriture se doit d'être bonne, belle et saine pour le corps.




  • Le riz et la soupe

Le riz est toujours disposé à gauche de la soupe. La cuillère juste à côté de la soupe puis les baguettes à côté de la cuillère. Il est aussi important de se rappeler que les baguettes sont utilisées exclusivement pour prendre des accompagnements et la cuillère pour le riz et la soupe.




@ LEE NANA

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page